Des Belges aussi sont partis pour chercher fortune outre-Atlantique, mais ils ne représentaient qu’une fraction des passagers de la Red Star Line. Quelque 137.000 d’entre eux émigrèrent aux États-Unis entre 1871 et 1930. La plupart partaient d’Anvers, d’autres voyageaient via les ports de Rotterdam et Le Havre.

Les Belges se retrouvaient souvent en Amérique dans la région des Grands Lacs (Michigan, Wisconsin, Illinois), ainsi que dans le Midwest. De plus en plus de Belges optèrent pour le Canada à partir de la fin du dix-neuvième siècle. Le Canada a d’ailleurs gardé pendant presque tout le vingtième siècle la réputation d’un pays riche offrant beaucoup de possibilités aux émigrants.

L’émigration belge vers des pays hors de l’Europe était somme toute assez réduite. La forte démographie et le boom industriel posaient aussi des problèmes en Europe, mais la plupart des candidats au départ tentaient leur chance en Wallonie ou dans le Nord de la France.