Un grand parc avec rives à marées naturelles

Le Masterplan des Quais de l’Escaut dédie l’îlot des Droogdokken, soit une zone de 15 hectares au nord d’Anvers, à un grand parc urbain, un lieu de détente. Par sa position unique dans le virage extérieur de l’Escaut, la zone du projet constitue la charnière entre la ville et le port, le point de fusion de deux univers. Le nouveau parc entre ville et port sera aménagé avec une rive de marées naturelle le long de l’Escaut, une zone verte et un espace pour des évènements temporaires.

 

Musée Maritime

Le nouveau parc Droogdokken inclura un musée maritime. L’étude de fiabilité a montré que le groupe de bâtiments des Entrepôts Généraux Nord, sur le site des cales sèches, est l’endroit le plus approprié pour y réaliser un tel musée. Les bâtiments se prêtent en effet parfaitement à la réalisation d’un musée dynamique sur l’histoire passionnante du passé maritime de la ville d’Anvers. Outre la collection communale de bateaux et d’engins portuaires, le nouveau musée abritera la pièce d’archéologie la Cogue de Doel, un vraquier datant du Moyen-Âge. Ce nouveau musée est un jalon supplémentaire sur l’axe culturel et maritime du MAS et du musée Red Star Line.

 

Un musée actif de l’expérience

On a opté pour une formule active de l’expérience, où les visiteurs découvriront non seulement le patrimoine maritime de la ville, mais pourront aussi découvrir de manière dynamique les activités de réparation navale et d’entretien du patrimoine navigant. Un aspect phare de ce musée sera la restauration de la Cogue de Doel, qui s’effectuera sur place. Ce sera aussi l’endroit où sera exposée la collection communale d’engins portuaires et de bateaux.

Dans l’état actuel du projet de la Cogue, le Musée Maritime devrait être prêt fin 2022 et ouvrir ses portes en 2023 pour le démarrage de la reconstruction de la Cogue.